VSA : Qu’est-ce la Vidéo- Surveillance Algorithmique ?

Mieux comprendre la VSA : atouts, déploiement, réglementation...

Depuis quelque temps déjà, les applications intelligentes ont intégré, subtilement, notre quotidien. Et dans le domaine de la vidéosurveillance, c’est une réalité porteuse de multiples possibilités. Le secteur, initialement orienté sur la protection des personnes et des biens, connaît ainsi une véritable révolution grâce à la vidéosurveillance algorithmique (VSA).

Désormais, cette vidéosurveillance intelligente « nouvelle génération » fait évoluer les solutions professionnelles vers d’autres usages. Ainsi, les caméras numériques et les logiciels de gestion vidéo dotés d’IA élargissent considérablement le potentiel de développement des organisations.

Mais les avancées technologies de la vidéosurveillance dite intelligente — ou augmentée — fait aussi l’objet d’appréhensions. La loi sur les JOP 2024 a d’ailleurs mis en lumière les questions d’éthiques soulevées par la capacité du dispositif à collecter de précieuses informations

Dans cet article, découvrez ce qu’est vraiment la vidéosurveillance algorithmique, ses atouts et les règles fixées par la législation française pour encadrer son expansion.

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Vidéosurveillance intelligente ou vidéosurveillance algorithmique (VSA) : de quoi parle-t-on ?

Dans les nouveaux systèmes de Vidéosurveillance Intelligente, les dispositifs sont dotés d’algorithmes spécifiques. Ils apprennent seuls et créent en toute autonomie leurs calculs mathématiques pour trouver une solution à un problème donné. C’est pourquoi les termes d’intelligence artificielle et d’algorithme sont parfois considérés comme similaires. Mais est-ce vraiment le cas ?

Différence entre videosurveillance intelligente et VSA

En vidéosurveillance, l’IA est connectée au système de caméras par le biais de logiciels intégrés. Dans un tel dispositif, les fonctionnalités des caméras numériques (IP) sont optimisées par des technologies d’intelligence artificielle : Data Mining, Machine Learning, Deep Learning*…

Ainsi, de manière générale, la Vidéosurveillance Intelligente met en œuvre des traitements algorithmiques pour analyser automatiquement et en temps réel les images captées par les caméras. Mais quand on parle de Vidéo-Surveillance Algorithmique ou VSA, il s’agit plus précisément de l’Intelligence Artificielle simulant le processus du raisonnement humain, c’est-à-dire l’apprentissage automatique ou Machine Learning.

Dès lors, quand un système de caméras intelligentes possède une application de machine Learning, il peut alors être qualifié de Vidéo-Surveillance Algorithmique (VSA). Il est parfois nommé dans le langage courant :   « vidéosurveillance automatisée » ou encore « vidéosurveillance augmentée ».

Ces appellations traduisent le fait qu’à partir des données, l’algorithme du dispositif de protection est en mesure de produire une analyse vidéo prédictive. Il va apprendre à reconnaître un incident, une anomalie ou un comportement suspect. L’étude instantanée des flux vidéo est associée au déclenchement d’une action programmée à l’avance, généralement, dans un but sécuritaire.

Dans les faits, le logiciel dédié à cet examen simultané se connecte au réseau des caméras. Il va « augmenter » automatiquement la lecture de base de la séquence, grâce à sa capacité à décomposer la data, puis à l’interpréter. L’IA fournit une classification immédiate pour reconnaître les différents éléments dans une image.

Avec la VSA, l’analyse vidéo prédictive identifie des « cibles » précises, des scènes suspectes ou des objets douteux qu’un télésurveilleur ou un agent de sécurité n’aurait peut-être pas détectés. Autrement dit, la caméra sait repérer une intrusion, déceler une présence ou encore opérer une poursuite dite « tracking » (personnes, véhicules). 

L’envoi de notifications ou d’alertes en temps réel vers les utilisateurs enregistrés augmente par ailleurs la réactivité d’une intervention humaine.

* : Exploration de données, Apprentissage automatique, Apprentissage profond

Vidéosurveillance algorithmique VSA - caméra thermique

Les atouts de la videosurveillance par IA

Avec la crise sanitaire, par exemple, l’usage de ces caméras innovantes s’est naturellement démocratisé dans les commerces pour fiabiliser le comptage de personnes . On les utilise aussi en protection périmétrique pour leur efficacité redoutable à sécuriser de grands espaces. 

Moins connu, son rôle est aujourd’hui capital dans la prévention intelligente des incendies. En effet, le recours à l’imagerie thermique associé à un algorithme d’apprentissage profond comble toutes les lacunes typiques de la vidéosurveillance classique. 

Désormais, la sécurité incendie est un secteur considéré hautement sensible en raison du réchauffement climatique. C’est pourquoi, à l’avenir, cette technologie sans failles se révèle incontournable dans une alarme détection incendie professionnelle.

Grâce au Machine Learning, le système d’analyse d’images sait résoudre un problème, à partir d’une base de données acquises au fil des utilisations :

  • Visage* : sexe, âge, lunettes, masque, expression, moustache…
  • Être humain : sexe, couleur du haut ou du bas, type de haut ou de bas, chapeau, sac à dos…
  • Véhicules : couleur de la plaque d’immatriculation, carrosserie, modèle de voiture, pare-soleil, suspension décorative, statut d’appel, ceinture de sécurité, vignette d’inspection, etc.

Ces informations sont stockées, classifiées et transformées en data exploitable pour répondre à des requêtes ultérieures en un temps record : recherche de personnes, d’objets, etc.

Enfin, la Vidéosurveillance Intelligente peut aussi être paramétrée pour identifier des risques, de manière prédéterminée : mouvement de foule, bagage abandonné, objet dangereux dissimulé, etc. Dans un contexte d’urgence, l’automatisation et le traitement algorithmique des images optimisent le process de levée de doute, puis la réactivité des équipes de sécurité et de secours.

* : à distinguer d’une application de reconnaissance faciale

Vidéosurveillance & IA : un dispositif de sécurité innovant encadré par la loi

La capacité prédictive des caméras intelligentes dotées d’algorithmes étant très efficace, la vidéosurveillance algorithmique ouvre de nouveaux horizons en termes de sécurité. Mais ce dispositif puissant est relativement récent. L’encadrement des pratiques liées à cette solution est ainsi en perpétuelle évolution.

VSA en France : le rôle de la CNIL dans la réglementation

En France, la réglementation de la vidéosurveillance intelligente demeure néanmoins plus stricte que dans d’autres pays. Le gouvernement s’appuie notamment sur un acteur majeur dans le secteur de la vidéoprotection : la CNIL. 

Face aux avancées numériques, cette institution défend les droits et libertés des personnes, en travaillant sur les dérives éventuelles de ces nouvelles technologies. Ainsi, ses rapports sont essentiels pour encadrer, de manière éclairée, les pratiques de la Vidéo-Surveillance Algorithmique.

À cet égard, depuis janvier 2022, les professionnels de la vidéosurveillance sont chargés d’informer la CNIL sur l’usage de ces dispositifs. En retour, l’organisme s’engage à soutenir les acteurs du secteur pour le déploiement de la sécurité numérique au niveau national.

En parallèle, il est important de savoir que la commercialisation des logiciels d’IA implique une adaptation systématique aux réglementations en vigueur de chaque pays. Par exemple, à l’origine la plupart des sociétés incluent des options de reconnaissance faciale dans leurs solutions de VSA. Mais si ces fonctionnalités ne sont pas autorisées sur le territoire concerné, elles ne sont pas activées.

VSA - Vidéosurveillance JOP 2024

La vidéosurveillance algorithmique et les JOP de Paris 2024

Récemment, la France a autorisé officiellement l’usage de la vidéosurveillance intelligente basée sur des algorithmes ou (VSA) pour garantir la sécurité de tous. Afin de prévenir efficacement les atteintes à l’ordre public, la loi sur les jeux olympiques et paralympiques (JOP) de 2024 a donc été promulguée le 19 mai 2023.

Pour cet évènement exceptionnel, elle prévoit divers dispositifs visant à créer des conditions de sûreté optimales. Le traitement algorithmique des images issues des flux vidéos avait été validé, en amont, par la CNIL et le Conseil d’État. Le Conseil constitutionnel a ensuite jugé conformes les articles relatifs aux caméras augmentées.

Toutefois, la protection par vidéosurveillance intelligente sera assurée sans recours au système d’identification biométrique. Cela signifie donc que l’utilisation de données biométriques, comme la reconnaissance faciale, est totalement exclue lors des JOP 2024.

À l’instar de la coupe du monde de Rugby 2023, ces dispositions sur la sécurité s’appliquent plus largement, afin d’éviter de nouveaux incidents majeurs au Stade de France. Le texte précise ainsi qu’il concerne, de même, les « manifestations sportives, récréatives ou culturelles qui par leur ampleur ou leurs circonstances, sont particulièrement exposées à des risques d’actes de terrorisme ou d’atteintes graves à la sécurité des personnes ».

évolution vidéosurveillance professionnelle (VSA)

Vidéosurveillance par IA : un tournant pour les entreprises

Pour l’entreprise et le domaine de la vidéosurveillance professionnelle, cette loi marque un tournant. En effet, les évolutions engagées dans l’espace public laissent entrevoir de nouvelles possibilités pour l’ensemble du secteur privé.

Et le mouvement est en marche ! Grâce à l’IA, les caméras de surveillance augmentent, de manière inégalée, les performances des opérations. En examinant rapidement et sans délai chaque situation, ces solutions de vidéosurveillance offrent une prise de décision guidée et éclairée.

Déjà capables de répondre aux nombreux besoins des professionnels et de pallier leurs contraintes métiers, ces systèmes vidéo optimisés feront encore l’objet d’innovations. Dès lors, ce constat laisse augurer des progrès notables pour le développement des organisations.

Dans cette optique, selon une étude récente d’IDC portant sur l’intérêt de l’IA pour la performance, les entreprises accroissent chaque année leurs investissements dans ces technologies. Elles leur permettent d’améliorer leur fonctionnement, tout en gagnant en productivité. Le rapport précise que « d’ici 2025, un cinquième de toutes les infrastructures informatiques mondiales sera utilisé pour exécuter l’IA ».

Dans ces conditions, il est certain que la VSA sera incluse au programme de cette transformation ! À l’avenir, les professionnels de nombreux domaines d’activité s’appuieront, sans conteste, sur une vidéosurveillance intelligente, multipotentielle, agile et évolutive.

La VSA est déjà présente en entreprise ! Vous souhaitez en savoir plus sur les caméras de surveillance Intelligente pour optimiser votre solution de sécurité ? Demandez notre Livre Blanc " Comment l’Intelligence Artificielle révolutionne la vidéosurveillance " gratuitement !