Alarme détection incendie

RISQUES INCENDIE : COMMENT PROTÉGER VOTRE ENTREPRISE OU COMMERCE ?

La Prévention des risques Incendie consiste à supprimer les causes possibles de déclenchement d’un feu, tout en assurant des mesures spécifiques en cas d’incendie. Un Système de Sécurité Incendie (SSI) protège ainsi vos employés et clients, vos biens et l’environnement de votre entreprise ou commerce. L’objectif global est de limiter l’importance des conséquences humaines et matérielles. Le SSI est, à ce titre, obligatoire pour tout établissement recevant du public (ERP) sous peine de sanctions.

Mais au delà des contraintes légales, un incendie se révèle souvent catastrophique au niveau économique pour un dirigeant. En effet, selon l’Institut National de Recherche et Sécurité Santé (INRS), 70 % des entreprises victimes d’un sinistre majeur ferment l’année suivante.

Bien dimensionné, votre dispositif de prévention incendie peut vous protéger efficacement. Nous vous présentons l’ensemble des mesures de prévention à mettre en place. Découvrez le rôle capital de détection d’un Système de Sécurité Incendie : il vous permet d’agir dès les premières minutes.

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Copier l'article

Le rôle du Système de Détection Incendie (SDI)

En matière de prévention, le délai entre la détection d’incendie et l’intervention est crucial. Plus il est court, moins les dommages et leurs répercussions sont importants. Le rôle du Système de Détection Incendie (SDI) est donc primordial dans le processus de mise en sécurité. Il est essentiel d’identifier les risques réels dans chaque espace et de les évaluer correctement. Vous pourrez ainsi déterminer les objectifs de protection nécessaires et élaborer une stratégie durable.

Comment fonctionne un Système de Détection  Incendie ?

Le dispositif comprend l’ensemble des équipements indispensables pour la détection rapide des signes de départ de feu. Sûr, fiable et précoce, il garantit une mise en sécurité optimale des personnes, des bâtiments et des biens. Il permet d’agir à temps pour intervenir rapidement avec les moyens de secours internes prévus, puis externes (pompiers).

Le déclenchement de l’alarme incendie est assuré, de façon automatisée ou manuelle, afin de prévenir immédiatement les usagers du danger. En outre, il doit éviter au maximum de délivrer des alertes injustifiées.

Le SDI entraîne donc l’évacuation et l’application des mécanismes de sécurité (désenfumage, portes coupe-feu…). Il se compose de plusieurs éléments variables selon l’installation :

  • des détecteurs automatiques, activés par la fumée, la chaleur, le rayonnement (boîtiers ronds)
  • des déclencheurs manuels (DM), commandés par un témoin de l’incendie,  positionnés près des voies de circulation, des sorties (boîtiers carrés rouges)
  • Un équipement de contrôle et de signalisation (ECS) gère les alertes des détecteurs, identifie la zone de départ du feu
  • Un équipement d’alimentation électrique (EAE) dont un de secours, pour maintenir l’éclairage de sécurité en cas de coupure de courant due à l’incendie.
 

Pour déterminer les types d’appareils indispensables, il convient d’ajuster l’installation aux bâtiments, aux personnes et aux biens à protéger. Il faudra veiller à installer un nombre d’unités suffisantes pour une implantation adaptée. L’étude des dimensions des pièces, du système de ventilation et de l’accessibilité s’avère essentielle pour évaluer les besoins.

ADS GROUP Security est spécialiste des systèmes d’Alarme Détection Incendie. Nous effectuons l’audit sécurité incendie de votre établissement, quel que soit le type ou la catégorie. Cette inspection a pour but d’établir l’état des lieux. A la suite de ce diagnostic, nous définissons une solution personnalisée pour garantir votre sécurité. Votre établissement peut être doté de différents types de détecteurs reliés à la centrale incendie :

  • Détecteurs de fumée optique. Ils réagissent à la fumée blanche issue de la combustion de corps inflammables (plastique, papier, bois…)
  • Détecteurs thermiques. Ils décèlent la chaleur et signalent une température anormalement élevée (recommandés pour des lieux fumigènes, humides ou poussiéreux, et l’extérieur).
  • Détecteurs de flamme. Ils agissent au départ de feu en repérant le spectre lumineux allant des infrarouges aux ultraviolets.
 

Notre gamme de matériel de haute qualité identifie de manière performante des natures de feux variés :

  • couvants à faible température et à fumées claires
  • ouverts à forte chaleur, flammes intenses et fumées sombres
 

Notre système de détection incendie distingue les phénomènes perturbateurs : fumée de cigarette, soudure, poussières, gaz d’échappement, manifestations électromagnétiques.

Enfin, dans le cadre de la mise en place d’un Système de Détection Incendie automatique, la télésurveillance est incontournable. Vous êtes assuré de protéger votre entreprise ou commerce en toutes circonstances, même en votre absence. En cas d’alerte, la levée de doute se fait en temps réel par un opérateur du centre de contrôle.

Contactez-nous pour en savoir plus ou obtenir un rendez-vous avec l’un de nos consultants en protection incendie.

À noter : la majorité des assureurs professionnels imposent la mise en place d’équipements de sécurité antivol. Ils sont complémentaires à la protection incendie : serrures spécifiques, portail de façade, dispositif de vidéosurveillance contre la malveillance.

sécurité incendie

Cas particuliers des entrepôts, locaux de grande hauteur et parcs extérieurs pour la détection incendie

Pour la détection incendie à l’extérieur ou sur des volumes importants, nous préconisons l’utilisation de caméras thermographiques avec analyse d’images. Les sites de stockage, les déchetteries, les hangars de grande hauteur sont concernés. Cette solution performante de vidéodétection est un procédé innovant et avant tout adapté à ce type de configurations.

Nous vous proposons deux technologies pour identifier les différents phénomènes caractéristiques à l’incendie :

  • Des systèmes de détection laser, à analyse de l’air ambiant (par aspiration).
  • Les systèmes de détection de chaleur par thermographie infrarouge (repérage de la température émise en temps réel)


Les systèmes à base de caméras thermographiques ont
l’avantage de pouvoir générer une alarme avec une grande précocité. Ils fonctionnent en identifiant un point chaud dans le champ de vision de la caméra. Ils mesurent la puissance des rayonnements émis et ne requièrent dès lors pas d’éclairage.

Une étude préalable est nécessaire afin de calculer précisément les zones à équiper. Leur paramétrage peut être réglé sur un scénario pré établi. Nous enregistrons une température de seuil pour un pré-signal et une autre pour une alarme majeure nécessitant une intervention urgente. Par exemple, le signal se déclenche immédiatement si un point chaud est mesuré à + de 150°Celsius. L’alerte est donnée sans délai, dés les prémices de l’incendie. 

D’un point de vue règlementaire, avec les caméras thermographiques, une déclaration à la CNIL n’est pas obligatoire. Il est, en effet, impossible de reconnaitre les visages sur ces images. Cependant, les clichés peuvent constituer une preuve et donc être requis par votre assurance en cas de sinistre.

À noter : Un dispositif de détection incendie par caméras ne présente pas les mêmes objectifs que ceux de la vidéoprotection contre les actes de malveillance. En vidéodétection, nous ne recommandons pas l’usage de caméras classiques. Les contraintes d’installation et de positionnement sont très différentes. La capacité des capteurs à s’adapter aux variations de luminosité restreint considérablement la performance du système. 

anti incendie

Prévoir une démarche de prévention incendie

La démarche de prévention incendie est différente pour chaque établissement. Ainsi, la configuration du Système de Sécurité Incendie (SSI), est déterminée selon un cadre juridique précis. La composition varie en fonction de la nature de votre activité et du nombre de visiteurs potentiels. Dans tous les cas, il se compose de deux dispositifs essentiels : le Système de Détection Incendie (SDI) et le Système de mise en Sécurité (SMSI)

En cas de coupure de courant, l’alimentation électrique de sécurité (A.E.S) garantit la continuité de service du SSI. Ce système fournit l’énergie électrique nécessaire au fonctionnement des installations de sécurité. Constitué de batteries d’accumulateurs et d’appareils associés, il est dans un local réservé, isolé de façon spécifique contre le feu. Sa conformité est régie par la norme NF S 61-940 (juin 2000).

La commission de sécurité incendie classe l’ensemble des ERP par  type, en fonction de l’activité et par catégorie,  défini selon l’effectif maximum prévuIl existe 5 catégories répertoriées de A à E pour déterminer la composition appropriée. La classe « A » est le schéma bloc le plus complexe. Il correspond à un bâtiment comportant des risques élevés. 

Parallèlement,  cinq types d’alarmes sont associés. Les systèmes sont classés par ordre de sécurité décroissante, du plus complexe au plus simple : 1, 2 a ou 2 b, 3 et 4. De plus, pour être conforme, votre dispositif d’alarme incendie doit correspondre à la réglementation en vigueur, définie notamment par la norme NF S 61-936.

Le Système Sécurité Incendie : comment ça marche ?

Le Système de Détection Incendie (SDI) est une composante du Système de Sécurité Incendie (SSI). Il a pour but de déceler un départ de feu de manière précoce. À la suite du déclenchement, automatique ou manuel, le système de mise en sécurité incendie (SMSI) est activé.

Globalement, le Système de Sécurité Incendie (SSI) vise à empêcher ou limiter la propagation du feu. Dans le même temps, il doit permettre l’évacuation des personnes en situation de danger, tout en facilitant l’intervention des services d’urgence. Pour cela, il collecte et traite les informations nécessaires à la mise en sureté automatique des bâtiments en cas de feu.

détection incendie Transport

Quelles obligations de sécurité incendie pour les entreprises et les commerces ?

La réglementation pour chaque type d’établissement est régie, en partie, par plusieurs articles du Code de la construction et de l’habitation (R. 123-18, R. 123-19, R. 123-2). Toutes les structures considérées comme établissements recevant du public (ERP) sont visées. Des bâtiments particuliers sont aussi intégrés à cette réglementation. Il s’agit des immeubles de grande hauteur (IGH) et des installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE).

Le Code du travail les complète pour garantir la sécurité des salariés dans les entreprises privées. Elles se rapportent notamment aux équipements, à l’évacuation et à la formation des collaborateurs. Les obligations concernent : 

  • l’implantation
  • la construction
  • les aménagements intérieurs
  • la conformité et la maintenance des installations techniques électriques, de gaz, de chauffage et de ventilation
 

Néanmoins, ces dernières peuvent se prémunir contre les risques d’incendie en allant plus loin que la réglementation imposée.

L’ensemble des locaux professionnels est impérativement équipé. On doit retrouver des dispositifs d’alarme, d’avertissement, de surveillance et de moyens de secours contre les incendies. Un registre de sécurité répertorie tous les renseignements utiles. Par conséquent, les contrôles techniques, les formations suivies par les employés et les travaux réalisés y sont consignés.

Les matériaux et éléments de construction sont suffisamment résistants en cas de départ de feu. Les façades restent accessibles en toutes circonstances. L’aménagement des locaux doit être pensé en fonction des risques. L’isolement entre chaque pièce garantit une protection efficace. Par ailleurs, il est formellement interdit de détenir des produits dangereux, considérés comme inflammables, sans cellule dédiée.

En cas d’incendie déclaré, l’évacuation doit pouvoir être réalisée rapidement. Les moyens de secours et la mise à l’abri des personnes sont prévus. Le nombre de sorties et de dégagements doit être en adéquation avec celui des occupants. Un éclairage de sécurité indépendant doit venir en relais de celui de base, si une coupure électrique intervient.

Des visites obligatoires de contrôle sont effectuées tous les 2,3 ou 5 ans. Elles sont planifiées de manière récurrente par la Commission de Sécurité Incendie. Si l’ensemble des règles n’est pas respecté, vous pouvez être sanctionné lourdement. Concrètement, vous pouvez recevoir :

  • une amende d’un montant pouvant aller jusqu’à 45 000 €
  • une fermeture administrative temporaire ou définitive
  • une peine d’emprisonnement
 

Appréhender le cadre légal de la sécurité incendie, en entreprise ou pour un commerce, peut sembler complexe. ADS GROUP Security a développé un véritable accompagnement personnalisé pour aider les professionnels :

  • Commerces de proximité
  • Activités tertiaires (notaires, avocats, etc.)
  • Industrie
  • Logistique 


Vous souhaitez vérifier la conformité de votre système sécurité incendie ? Vous devez prendre en charge ou réviser la protection incendie pour votre local professionnel ? Nos conseillers vous accompagneront à chaque étape de votre projet pour configurer votre équipement de sécurité. Contactez-nous pour être guidé dans votre démarche de prévention incendie par l’un de nos consultants experts.

Vous n'êtes pas encore client

Je suis client(e)