Shopping de Noël & Vols : Préservez votre magasin !

Fêtes de fin de d'année, une période à haut risque pour les commerçants

Vols à l’étalage, cambriolages, attaques à main armée… les fêtes de fin d’année représentent un moment particulièrement critique pour les commerçants. Ces menaces sont présentes toute l’année, mais elles augmentent considérablement autour de la période de Noël. Selon le secteur et la taille du magasin, les commerçants sont plus ou moins ciblés. Les procédés des malfaiteurs peuvent varier d’une structure à l’autre.

Nous analysons en détail les risques sécuritaires et les techniques employées par les voleurs lors de cette forte affluence. Nous évoquerons également les solutions privilégiées par les commerçants pour les contrer de manière efficace et réussir à préserver leur activité.

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Vols & Achats de Noël : des commerçants sous tension

Les malfrats organisent différents types de vols à Noël. Les vols à l’étalage restent les plus connus, mais ce ne sont pas les seuls. En effet, les réserves, lieux de stockage très sensibles, sont aussi visées par les cambriolages.

Un boom des vols à l’étalage dans les boutiques et grands magasins

Au moment des fêtes, les forces de l’ordre observent généralement une augmentation de passages à l’acte de voleurs occasionnels. Leur profil est plutôt celui d’adolescents ou de jeunes adultes. Ils dérobent des marchandises par tentation ou frustration. Ils s’attaquent aussi bien aux boutiques du centre-ville qu’aux importants centres commerciaux de périphérie urbaine. La démarque inconnue est alors un véritable problème pour tous les commerçants.

Ainsi pour faire face à cette recrudescence de vols à l’étalage, les policiers intensifient leur présence dans ces lieux à risques. Ils organisent des rondes en fonction de la fréquentation enregistrée dans les commerces. Petites boutiques ou grands magasins, certaines structures sont fortement ciblées, il s’agit de points de vente qui proposent des produits de :

  • Cosmétique, parfums (magasins spécialisés, mais aussi pharmacies)
  • Vêtements
  • Épicerie fine (foie gras, chocolats, vins, alcools…)
  • Matériel high tech, objets numériques, jeux vidéo, etc.


L’élément essentiel pour ces voleurs est de pouvoir emporter leur butin sans contrainte majeure. À cette période, ils sont même capables de partir avec du saumon fumé ou des queues de langouste, ni vu, ni connu !  

vols réserve des point relais

La réserve des commerces point-relais : cible des cambriolages à Noël

Une catégorie de commerce est de plus en plus touchée par les vols, avant et pendant les fêtes de fin d’année. Il s’agit des magasins qui font office de Point Relais. Leur réserve accueille des colis à livrer. Certains cartons sont faciles à emporter. Petits, parfois entreposés sur des étagères sans protection, ils renferment des articles divers. Et dans certains cas, ils se révèlent à haute valeur ajoutée : smartphone, parfums de marque, jouets, etc. 

En période de Noël, le local de stockage est alors doublement attractif. Rempli de produits propres au commerce, il abrite également des biens de toute autre nature. Il s’agit de marchandises convoitées, envoyées par les multiples revendeurs du web : Amazon, Cdiscount, ou encore les enseignes de la grande distribution. 

La plupart du temps, les commerçants accueillant le Point Relais ne connaissaient pas ce type de problématiques à Noël. Ainsi, ces professionnels auparavant non concernés par les vols ou cambriolages lors des fêtes de fin d’année deviennent la cible de ces malfaiteurs occasionnels : 


En effet, ce service complémentaire est ouvert à tout commerçant de proximité, s’il respecte les exigences demandées pour diversifier son activité principale. Relais – Colis, Mondial Relay encore Chronopost Pick-Up imposent, en effet, certains critères pour être éligible. Le local doit, en priorité, disposer d’une réserve minimale pour stocker les colis.

L’amplitude horaire de la boutique doit être large pour répondre aux attentes des internautes, mais aussi aux impératifs de la logistique. Toutefois, le risque d’être la cible de braquage ou de vol est rarement annoncé par les enseignes de Point Relais.

Malheureusement, ces petites structures sont alors fragilisées par ces vols. Réparations, mise en arrêt de l’activité principale, le préjudice d’un cambriolage du stock peut s’avérer lourd au bout du compte.

Vous cherchez un système pour lutter contre les vols à l'étalage ? Vous souhaitez renforcer la protection de votre local de stockage ? Nos experts sécurité vous conseillent pour concevoir une solution personnalisée.

Des techniques de vol à l’étalage classiques sur des produits cibles

Les voleurs ont recours à différentes stratégies pour opérer leurs méfaits. Si le magasin est équipé de portiques de sécurité, ils arrachent au préalable l’antivol avant d’effectuer leur larcin. Certains procédés contournent cette étape grâce à des ruses. Passons en revue ces différentes techniques de vols, généralement connues des commerçants ou hôtes de caisses.

LA DISSIMULATION

Les voleurs à l’étalage sont habiles pour dissimuler des articles dans leurs propres vêtements. Parfois, un faux ventre de femme enceinte fait office de cachette. Dans d’autres cas, la manœuvre consiste à soustraire des produits un simple sac à main ou un sac à dos. La poussette du bébé est aussi largement détournée de son usage initial. Le panier intégré dans le châssis, le sac à langer… ou l’enfant lui-même est utilisé à des fins de chapardage.

Certains objets du quotidien peuvent également servir à cacher des marchandises volées : parapluie, chapeau, casque de moto, etc. 

L’ÉCHANGE D’EMBALLAGE

Certains fraudeurs se contentent de cacher un bien onéreux au sein de leurs emplettes. Ils dissimulent, par exemple, un produit de luxe de petite taille dans un autre plus commun, à bas prix. Cette manœuvre habile permet de régler uniquement un seul article, à moindre coût ! 

Les hôtes de caisse, les commerçants sont au fait de ces stratégies et vérifient généralement les emballages au moment du paiement. Certains magasins comme les pharmacies ou les boutiques de cosmétiques n’exposent plus les marchandises en libre-service, mais simplement les boîtes. Toutefois, certaines opérations bien menées restent malheureusement invisibles… et viennent grossir le pourcentage de la démarque inconnue !

LA SORTIE TRANQUILLE

Certains fraudeurs se contentent de ne pas se faire remarquer, en sortant du commerce avec les produits volés en marchant en toute quiétude. Cette technique simple leur permet de passer inaperçus au milieu de l’agitation et la foule présente dans le magasin. 

Aussi incroyable que cela puisse paraître, cette méthode de vol à l’étalage est utilisée pendant les fortes périodes d’affluence. Les fêtes de fin d’année se caractérisent généralement par des moments d’effervescence. Ils sont propices au manque de disponibilité des vendeurs, occupés à conseiller ou encaisser les clients. 

L’USAGE D’UN SAC EN MÉTAL OU DE PAPIER ALUMINIUM

Utiliser des sacs doublés de métal est un stratagème courant appelé « balayage » par les professionnels de la sécurité. En effet, les signaux émis par les macarons ou étiquettes apposés sur les articles sont alors stoppés par l’aluminium ou le métal. Cacher des produits volés dans un contenant recouvert de ces matériaux est une ruse classique. Elle empêche facilement le déclenchement des systèmes d’alarme.

Les commerçants et les agents de sécurité des grands magasins connaissent généralement ces astuces. Ils sont donc particulièrement vigilants et n’hésitent pas à interdire l’usage d’un sac personnel le temps du shopping. Un cabas aux couleurs de l’enseigne, un panier ou encore un caddie sont, dans ce cas, proposé aux clients.

L’INVERSION D’ÉTIQUETTE ENTRE DEUX PRODUITS

Changer l’étiquette d’un produit de luxe avec celle d’un article ressemblant, mais beaucoup moins onéreux est un procédé bien connu des fraudeurs. L’air de rien, ils ôtent discrètement le prix (ou le code barre). Ils la remplacent ensuite avec celui d’un bien visuellement identique, afin de ne pas éveiller les soupçons.

Ces clients mal intentionnés se présenteront en caisse avec audace pour payer le montant affiché en rapport avec celui du code-barre inversé. Cette méthode courante n’est pas toujours simple à déceler pour les commerçants. Surtout lors des fortes fréquentations, où la vigilance est plus délicate à maintenir. La présence d’intérimaires ou de stagiaires peut aussi compliquer la tâche. Moins au fait des tarifs pratiqués, moins sensibilisés à ces comportements, ils sont plus faciles à duper que les vendeurs en poste à l’année.

solution pour lutter contres vols des commerces à Noêl

Solutions efficaces pour éviter les vols en magasin à noël

Ces vols et cambriolages ont un impact considérable puisque la démarque inconnue atteint le chiffre d’affaires global. Mais cela constitue également un sentiment d’insécurité pour les clients et le personnel des magasins. 

Heureusement, des actions concrètes existent pour faire face à cette hausse d’actes malveillants pendant les fêtes de fin d’année :

  • Le renfort de personnel formé à ces risques permet une veille accrue face aux vols à l’étalage
  • La présence plus importante des forces de l’ordre dans les centres commerciaux et les zones d’affluence rassurent les clients. Elle dissuade le passage à l’action des malfrats.
  • Le recours aux agents de sécurité par les grands magasins produit des effets similaires.
  • Une meilleure vigilance collaborative peut être mise en place. Des échanges en temps réel entre commerçants d’une même zone sont alors organisés. Les groupes de messagerie privée, parfois en collaboration avec la gendarmerie (diffusion des informations plus rapide) constituent une mesure efficace.

Enfin, les solutions telles que la vidéoprotection, l’alarme professionnelle ou encore la télésurveillance restent des valeurs sûres. Elles augmentent la sécurité du magasin 24 h/24 et 7 j/7. En choisissant d’être accompagnés dans une démarche de prévention, les commerçants peuvent se focaliser sur leurs ventes, en période de fêtes. 

Ces équipements constituent un investissement de base, largement rentabilisé sur ces moments critiques. En agissant de manière anticipée, ils sont réactifs. Ils gardent leur énergie et celle de leur personnel, pour se concentrer sur leur cœur de métier.

Vous êtes propriétaire ou gérant d’une boutique ? Vous souhaitez renforcer la sécurité de votre magasin ? Nous accompagnons les commerçants, quel que soit leur secteur, pour les protéger des risques de vols à l’étalage ou de cambriolages

Nous vous préservons de ces risques en période de fêtes et tout au long de l’année. Nos experts vous conseillent et conçoivent des solutions personnalisées, adaptées à vos besoins et votre budget.