Violences urbaines : Comment protéger son commerce face aux pillages et au vandalisme

Vols, dégradations, incendies : peut-on limiter les dégâts grâce à la prévention ?

Quel que soit son secteur d’activité, sa taille ou son chiffre d’affaires, un commerce est exposé au vandalisme, aux vols, incendies, etc. Mais si l’assurance multirisque professionnelle (MRP) est envisagée lors de la création d’entreprise, le système de sécurité n’est, en revanche, pas forcément une évidence.

Malheureusement, aucun commerçant n’est à l’abri de ces risques… L’actualité nous l’a démontré récemment. Les émeutes se sont multipliées un peu partout en France. La mort de Nahel, consécutive à un contrôle de police, a déclenché des violences urbaines : rideaux métalliques arrachés, vitrines cassées, rayons pillés, magasins ou restaurants sinistrés…

Pour les professionnels touchés, ces vols et actes de vandalisme représentent un préjudice qui se chiffre, parfois, en dizaine de milliers d’euros. Certes, l’indemnisation des dégâts et de la marchandise dérobée est généralement prévue par la MRP, mais ce n’est pas le seul problème.

Suite aux émeutes, de nombreux établissements ne peuvent rouvrir dans l’immédiat et sont donc victimes d’une importante perte d’exploitation. Or la plupart du temps, un système de protection personnalisé aurait permis de limiter, voire éviter, les dégradations et les pillages.

Nos experts sécurité vous expliquent pourquoi et comment préserver durablement votre local commercial ou professionnel de ces risques.

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Pillages & vandalisme dans un commerce : Pourquoi l’assurance ne suffit pas toujours

Pour protéger votre magasin des préjudices dus aux violences urbaines, la question n’est pas de choisir entre une assurance professionnelle ou un système de sécurité. L’idéal est, en réalité, de combiner une assurance multirisque et un équipement de sûreté performant. Car les deux se complètent pour vous prémunir efficacement contre ces dommages. Explications.

Quels sont les dommages pris en charge l’assurance multirisque professionnelle ?

L’assurance multirisque professionnelle associe plusieurs types de garanties en une seule police pour répondre à tous les besoins de l’entreprise. Cette couverture a pour but de le protéger financièrement contre les risques les plus probables.

La plupart du temps, elle se compose des éléments suivants :

  • Responsabilité Civile Professionnelle : couverture des prémunit des préjudices causés aux tiers (clients, fournisseurs, voisins, employés), dans le cadre de votre activité commerciale.
  • Assurance des Biens : dégâts matériels consécutifs à un incendie, un vol, ou d’autres événements couverts, causés à vos biens commerciaux (bâtiments, mobilier, stocks, équipements, etc.)
  • Couverture Perte d’Exploitation : pertes de revenus et les frais supplémentaires dus à un sinistre.
  • Autres assurances optionnelles : contre les bris de machines, vol de fonds, cyberattaques, etc.

Toutefois, selon les termes du contrat, l’assurance multirisque peut varier en termes de couvertures, de limites et de primes. La difficulté avec les violences urbaines, c’est que ce type d’incident peut finalement avoir lieu dans des villes réputées plutôt tranquilles.

C’est justement le rôle de l’agent d’assurance ou du courtier spécialisé de conseiller aux commerçants les options de couverture les plus adéquates. Malheureusement, même pour ces professionnels, il n’est pas toujours simple de prévoir ce genre d’événements. Dès lors, il arrive encore que certains risques consécutifs aux émeutes ne soient pas couverts par l’assurance.

En effet, les conséquences graves causées lors de telles circonstances ne sont pas toujours prises en charge. Certaines exclusions et limitations spécifiques négligent les cas dans lesquels la couverture ne s’applique pas ou est restreinte.

La garantie vol couvre, par exemple, les pillages. Mais elle ne se concerne pas les objets dérobés à l’extérieur des bâtiments. Dans d’autres situations, certaines protections optionnelles ne sont tout simplement pas prévues au contrat. C’est souvent le cas de l’assurance perte d’exploitation.

feu violences urbaines vidéosurveillance

Indemnisations violences urbaines & Perte d’exploitation

Il n’existe pas d’obligation légale spécifique imposée aux commerçants de souscrire une assurance perte d’exploitation. Cependant, c’est un élément de sécurité et de sérénité pour l’entreprise, car elle permet de mieux faire face aux conséquences financières d’un sinistre.

Sans garantie perte d’exploitation, les baisses de revenus et les dépenses exceptionnelles pourraient peser lourdement sur votre trésorerie. Et le cas échéant, elles seraient susceptibles de mettre en péril la survie de l’entreprise.

Dans le contexte des récentes violences urbaines, la plupart des dégradations avaient empêché de nombreux commerçants de réouvrir leur magasin au lendemain des événements. Cette assurance a ainsi permis à leurs bénéficiaires de maintenir le cap, le temps des travaux.

Une assurance multirisque professionnelle fournit une couverture financière plus ou moins importante en cas de pillages ou de dommages. Mais cette indemnisation peut se révéler insuffisante à plusieurs égards, notamment pour relancer l’activité sans délai.

C’est pourquoi investir dans le système de sécurité de votre magasin reste vivement recommandé. En dissuadant les voleurs et les vandales de s’en prendre à l’établissement, il limite les dégradations, les tentatives de vols ou d’actes criminels.

Quelles solutions de sécurité pour préserver son commerce des violences urbaines ?

Pour protéger son établissement des violences urbaines, il est fréquent de procéder à une recherche approfondie des meilleures solutions. Nos experts sécurité vous fournissent leurs conseils pour vous aider à choisir les plus adaptées à votre situation.

Opter pour des mesures préventives simples à mettre en place

Pour mieux sécuriser son commerce en cas d’émeutes, la mise en place plusieurs mesures préventives peu coûteuses, voire gratuites est préconisée.

Voici quelques suggestions :

  • Sensibilisation et formation du personnel : vigilance, observation des conduites suspectes, signalement d’incident ou de comportement anormal.
  • Aménagement de l’espace : bonne visibilité, suppression des zones d’ombre ou de reculs cachés, caisses enregistreuses et univers de vente apparents depuis l’extérieur.
  • Protection des stocks : mise en sécurité des marchandises de valeur à l’écart du magasin principal.
  • Éclairage extérieur dissuasif : éliminer les zones sombres autour du commerce
  • Système de surveillance mutuelle : partenariat entre commerçants voisins pour assurer une vigilance constante et mieux prévenir les incidents.
  • Amélioration de la visibilité : allègement de la vitrine pour permettre aux passants d’identifier rapidement tout comportement suspect.
  • Bon état des accès : contrôle des portes, fenêtres et autres ouvertures en bon état.
  • Renforcement éventuel des serrures, installation de verrouillage supplémentaire si nécessaire.
  • Signalisation : si ce n’est pas le cas, indiquez que votre établissement est doté d’un dispositif de sécurité. Ces panneaux dissuadent souvent les personnes mal intentionnées.
  • Plan d’urgence : processus d’actions à suivre en cas d’incident, tel qu’un vol, une agression, un incendie, etc.

Ces mesures préventives peuvent aider à nettement préserver votre commerce en cas de violences urbaines. Toutefois, la mise en place de systèmes de sécurité permet de bénéficier d’une protection optimale.

violences urbaines et vidéosurveillance

Installer un système de sécurité ou renforcer le dispositif existant

Pour lutter contre les actes de vandalisme ou les pillages, l’installation d’un système de sécurité ou l’optimisation d’un dispositif existant sont recommandées. Pour mener à bien ces projets, mieux vaut consulter des experts en sécurité. Leur conseil est fondamental pour contrôler l’adéquation entre les matériels, le local et l’activité.

Généralement, dans un commerce, un système professionnel se compose de 5 éléments clés :

De plus en plus de commerçants disposent de ce type d’installation. Mais dans le cas des violences urbaines, un matériel spécifique se révèle particulièrement indiqué pour faire fuir efficacement les casseurs et les pillards. Il s’agit du générateur de brouillard.

Certains établissements comme les bureaux de tabac ou les bijouteries en sont pourvus depuis longtemps. Désormais, cet équipement est mis en place dans d’autres catégories de magasins, telles que les superettes, pharmacies, restaurants, etc.

personne de dos - vidéosurveillance

Stopper les vandales et les pillards avec un générateur de brouillard

Le générateur de brouillard, également appelé générateur de fumée ou de brume, est un moyen efficace pour défendre son magasin du vol et des dégradations volontaires. Ce dispositif de sécurité émet rapidement un épais nuage opacifiant lorsqu’il est activé. Autrement dit, la protection est immédiate.

En dissimulant un bouton panique derrière le comptoir, le commerçant peut activer la projection d’une simple pression. Cette opération discrète crée un effet de surprise inattendu pour les intrus. Le brouillard dense produit par le générateur limite, en outre, la visibilité à quelques centimètres. Pris au dépourvu et désorientés, ils abandonnent leur projet et quittent rapidement les lieux.

En cas d’émeutes, un dispositif d’opacification empêche les vandales ou les pillards de voler des marchandises, des fonds ou encore de causer des dommages. Ils prendront la fuite bien avant l’arrivée des forces de l’ordre ou la désactivation de l’appareil.

Le générateur de brouillard est souvent présenté comme un complément à d’autres mesures de sécurité, telles que la vidéosurveillance, la télésurveillance professionnelle, etc. Mais dans ce contexte précis, c’est un élément majeur du système de protection.

D’une part, il limite considérablement les dégradations et évite l’intrusion des casseurs dans le commerce. D’autre part, son action bloquante instantanée défend efficacement les clients et le personnel et les préserve, notamment, de dommages corporels.

Pour garantir ses performances, ce système doit être implanté par un prestataire-installateur d’alarme qualifié. Par la suite, les opérations de maintenance et de mises à jour sont assurées à distance.

Vous souhaitez installer un générateur de brouillard dans votre établissement ? Découvrez les 3 points essentiels à vérifier avant de vous équiper ou contactez-nous directement.

Chez ADS GROUP Security, nos techniciens vous accompagnent pour choisir le dispositif d’opacification le plus adapté à votre local et votre activité.